AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 Origine de Jack O'Lantern

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Origine de Jack O'Lantern   Sam 15 Juil 2006 - 20:21

La légende raconte que Jack était un vieil homme ivrogne, radin et méchant. Un jour qu'il buvait au pub le diable lui apparu pour lui acheter son âme. Rusé, Jack parvint à le convaincre de boire avec lui et lorsque qu'il fut temps de payer, le diable se changea en pièce.

Jack prit la pièce de six pence que Jack saisit immédiatement. Il la mit dans sa bourse qui dit-on avait une serrure en forme de croix, empêchant ainsi le Diable de partir.

Le diable finit par convaincre Jack de le libérer contre la promesse qu'il le laisserait tranquille et qu'il ne le prendrait jamais en enfer.

Le jour où jack mourut il se rendit au Paradis d'où il fut chassé à cause de sa méchanceté. Ne sachant où aller il se rendit en Enfer où le diable fut bien content de lui rappeler sa promesse. En désespoir de cause, Jack négocia avec le diable pour qu'il lui donne une braise pour y voir clair dans la nuit éternelle. Jack plaça sa braise dans un navet creusé et depuis il erre éternellement sa lanterne à la main. Avec le temps le navet fut remplacé par la citrouille.

_sorc_
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Origine de l'Halloween   Ven 5 Oct 2007 - 2:53

J'ai trouvé un bien intéressant, à l'approche de l'halloween, je vous le laisse ! S'il a déjà été donné, mille excuses ..

http://www.dark-stories.com/halloween.htm
Revenir en haut Aller en bas
Miss Bathory
Divinité suprême
Divinité suprême
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2247
Age : 31
Localisation : Sur le chemin des rêves!
Emploi : Enseignante en adaptation scolaire
Date d'inscription : 13/01/2005

MessageSujet: Re: Origine de Jack O'Lantern   Ven 5 Oct 2007 - 13:24

c'est super bon comme site :) Ça explique bien! Je ne savais pas ! Merci Wink

_________________

Il n'y a pas de limites pour le rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.angelfire.com/ak5/paranormal1/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Origine de Jack O'Lantern   Sam 2 Juin 2012 - 16:32


Halloween fait partie de la trilogie des fêtes consacrées aux morts ( les 2 autres étant La Toussaint et la Fête des Morts) Mais l'origine remonte à bien avant Jack O' Lantern!

Au temps des Celtes, elle s’appelait Samain (Samhain ou Samonios).

Dans le calendrier celtique, la fête de Samain en est le point culminant. C'est une date charnière très importante.
Elle n’appartient ni à l’année qui se termine ni à celle qui commence: l'Autre Monde - le monde des dieux, des êtres surnaturels et des des morts - et le nôtre s'interpénètrent facilement.
La fête durait 3 jours; ce qui explique ses résonnances folkloriques et chrétiennes, en tant que prologue de l'obscurité: Halloween ( All Hallow's Eve - « veillée sacrée »), la Toussaint ( arrêtée au 1er novembre par le Pape Grégoire IV en 840 ) et la Fête des Morts ( le 2 novembre, depuis le XIéme s.).

Samain marque la fin de l'été mais aussi le début et la fin de l' année celtique.
C'est à partir de la Samain que débutent les mois obscurs de l'hiver ( menez du - le mois noir - novembre en breton)
A ce moment là, les activités de l' été (sam - l'été en irlandais) étaient résumées et récapitulées lors d'agréables réunions en Gaule comme en Irlande.
Comme toute société pastorale- le cheptel étant la ressource principale - le rythme ,chez les Celtes, alors change: il importait de protéger les troupeaux de porcs et de boeufs - dans les patûrages depuis Beltaine ( fête celtique autour du 1er mai)- du froid en les menant vers les étables et les enclos fermés.

Des réjouissances donnaient lieu à des banquets et à des festins rituels où le porc (animal sacré, source d'immortalité) était beaucoup consommé. Noix, andouille, lait baratté, beurre frais, pain et bière en composaient aussi le menu. Les beuveries étaient tout aussi importantes ...et légendaires ( cf. Le festin des Ulates) L'ivresse était considérée, chez les Celtes, comme sacrée en tant qu' accès vers l'éternité ( Je vois déjà des yeux qui pétillent! ) sport
Le Moyen Age chrétien a aussi organisé de grandes festivités et banquets pour l'occasion, à la Toussaint notamment, car les saints avaient droit à des réjouissances, puisqu'ils sont promis au Paradis Céleste.

La bataille mythique des dieux, la bataille de Magh Tured, qui opposa les Formorés
( peuple chthonien de l'Autre Monde) et les Tuatha De Danann (le premier peuple légendaire d'Irlande) avait eu lieu pendant la Samain.
Les sacrifices étaient très rares, uniquement dans le cas d'intronisation royale. En Gaule, comme en Irlande, un taureau (ou une jument) était tué pour l'occasion.
Les sacrifices rituels visant le vieux roi, usé par le pouvoir et en perte de légitimité, étaient symboliques, provoquant des tempêtes violentes dignes de Fin de monde.

En symbole de l’année qui s’achevait, on éteignait tous les feux, puis on inaugurait l’année nouvelle avec des feux de joie sacrés à partir desquels tous les membres de la communauté rallumaient leur foyer.Ces feux de joie avaient pour fonction de chasser les mauvais esprits.

Selon la croyance celtique, le temps de l'Autre Monde et le nôtre ne se comptait pas de la même manière: Dans le sidh ( l'Autre Monde irlandais), un jour, un an et l'éternité avaient la même durée.
Mais pendant les 3 nuits de Samain, le temps était aboli, comme suspendu, pendant laquelle une "parenthèse d'éternité" s'ouvrait au commun des mortels.
Plus besoin de rituel magique , du concours d'un druide ou de disposition particulière
( par exemple: la seconde vue) pour que s'ouvrent les brumes du sidh ou les portes de l'au-delà.

Dans la mythologie celtique, les dieux ou bien les jeunes femmes blanches , messagères du sidh , apparaissaient alors derrière la chape de brume, au grand ravissement du héros. Car l'Autre Monde celtique était un Paradis , séjour bienheureux où la mort n'existe pas.
Il pouvait s'avèrer dangereux et obscur en quelques occasions, dans le cas où le héros enfreignait les règles du sidh ou rompait un interdit, en général pendant la période de Samain - justement.

Avec le christianisme, cet Eden celtique s'est beaucoup obscurci: se mirent alors à déferler sur les mortels un cortège de fées - tout aussi avenantes mais ô combien dangereuses pour le salut de l'âme!- vites transformées en hideuses sorcières ricanantes, une horde d'êtres surnaturels et malveillants - telles que les lavandières de nuit - et une longue procéssion de défunts, venus hanter les vivants.
D'où la matérialisation de la fête d'Halloween: pour tromper les esprits malfaisants, il fallait se déguiser soi même en revenants. Aux fenêtres des maisons, des citrouilles effrayantes et grimaçantes ,au gré de la lueur vacillante des bougies, étaient posées afin de faire croire aux spectres que la maison était déjà hantée.
Le personnage Jack O' Lantern tiré d'un conte irlandais, avait , lui, réussi à duper le diable.

Outre la peur qu'il suscite, le cortège funèbre des trépassés exhortait les vivants à soulager leur peine dans l'au-delà par des prières ou des offrandes.
Dans le folklore breton, ce genre de hantises étaient très courantes: à minuit, alors que l'église de la paroisse s'éclairait d'une lumière blafarde, les défunts assistèrent à la messe, servi par un recteur fantômatique. Un De Profundis permettait de sauver ces âmes bloquées entres les 2 mondes, le Purgatoire.
Il arrivait aussi que les morts venaient chercher réconfort auprès de leur famille: ils se réchauffaient près du feu après avoir trouvé galettes, lait baratté ou autre nourriture à leur intention.

Ces offrandes visaient à prémunir les vivants du malheur et la tradition du "Trick or treat" rappelle cet acte cultuel: “En recevant quelque chose dans leurs mains, ils établissent, sur un plan symbolique qui les dépasse, un échange fraternel entre le monde visible et le monde invisible. C’est pourquoi les mascarades d’Halloween […] sont en fait des cérémonies sacrées.” ( Jean Markale - Halloween)
Puisque les frontières entre les sphères physique et surnaturelle étaient censément ôtées, il était aisé de pénétrer dans le monde des esprits et délier les secrets de l'avenir. Samain devient donc aussi une fête de la divination et de la magie.

De nos jours, en France, les 1er et 2 octobre, des chrysanthèmes fleurissent les tombes et la fête des morts est devenu un moment de recueillement en famille, hérité de la tradition chrétienne et bourgeoise du XIXeme siècle.
Le 1er Novembre, fête de la Toussaint ( fête de tous les saints) ressemble davantage à une visite au cimetière qu'à une véritable fête, - fête où l'espérance en une autre vie meilleure a été longtemps le moteur du sacerdoce, par imitation à la mort exemplaire des saints.
Il est vrai que cette "veillée sacrée" dérive actuellement vers le commercial et le morbide mais ne sommes nous pas dans une société de consommation moribonde? Le vrai sens de la fête a été malheureusement détourné.

Halloween, la Toussaint et la Fête des Morts ont donc la même origine: Une fête païenne qui a été assimilée et christianisée - faute de pouvoir détourner les croyants de leurs pratiques ancestrales.

Excusez moi pour la longue tirade mais c'est un thème particulièrement passionnant pour moi! _sorc_







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Origine de Jack O'Lantern   Jeu 27 Sep 2012 - 19:33

Merci beaucoup c'est très intéressant :) Même si je pense pas tout retenir x)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Origine de Jack O'Lantern   

Revenir en haut Aller en bas
 
Origine de Jack O'Lantern
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Origine de Jack O'Lantern
» L'origine de la mer...
» origine géographique de l'immigration bretonne en armorique
» Révélation sur l'origine des Bretons???
» Jack London

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Paranormal :: Paranormal :: Contes et Légendes-
Sauter vers: