AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 La Bible, Dieu et le Mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
eternel31
Farfadet des Marais
Farfadet des Marais
avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 43
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 27/08/2011

MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Mar 6 Nov 2012 - 19:24

Magn3tik a écrit:
Euh eternel je suis catholique non pratiquant donc pas athée, je ne comprends pas bien ta réponse qui sonne un peu comme une leçon de morale comme on donne à l'église et c'est pourquoi je pratique ma croyance chez moi plutot que chez les diseurs de bonne aventure...

Bref les gens se sont éloignés de la religion oui certes du coté catholique mais puisque tu cites les musulmans en revanche eux sont de plus en plus nombreux.

C'est simplement le monde qui tourne pas rond et la croyance excessive de certains me dégoute au plus haut c'est ce que je voulais exprimer.

Oui on s'éloigne du sujet mais parfois cela reste interessant :)


Les Catholiques se sont 20 millions de baptisés par an dans le monde, certes une légère baisse en Europe mais presque partout dans le monde cette religion est en pleine croissance.
Mais pour nous les Catholiques peu importe le nombre et aux yeux de Dieu également.
Le plus important chez un Chrétien se sont les actes, plus facile à dire quà faire en effet mais c'est l'histoire du petit oiseau qui portait dans son bec une goutte d'eau pour éteindre un feu qui détruisait sa foret...cu chacun portait sa contribution...on en serait pas là.
Aujourd'hui les gens en général n'aiment pas entendre la vérité, voilà pourquoi ils s'ennervent assez rapidement, les hommes n'aiment pas qu'on leur dise comment ils doivent agir, mais nous connaissons les résultats.
L'apotre St-Paul voulait conduire le monde comme un troupeau, nous ne sommes pas des moutons mais d'une certaine manière de voire les choses l'homme a besoin de limites pré-établies, des frontières , des lois dures sinon il devient un etre incontrolable détruisant son environnement et tuant ses propres voisins.
Catholique veut dire universel, personne ne nous oblige à prier dans les églises, la seule difference est qu'ensemble nous sommes plus forts, les milliers d'associations Chrétiennes dans le monde représentent des centaines de milliers de vies sauvées mais cela personne n'en parle.

Aussi il faut éviter de généraliser, j'entends dire (pas ici) que les pretres sont des pédophilles, sujet difficile mais qui finit par une généralisation de tous les pretres qui seraient tous des pédophiles.
Lorsqu'un maitre d'école ou un professeur a violé des enfants personne ne dit "les profs sont tous des pédophiles".
Les Catholiques ont essuyé des grandes erreurs, mais ils ont vécu par rapport à leur époque. Aujourd'hui le monde éloigné de la religion engendre des résultats catastrophiques.

Hier un reportage sur France 3 montrait des jeunes dans une grande fete déambulant dans Paris ou la techno était à l'honneur...résultat plusieurs centaines de bléssés, alcool, drogues, violences. Toutes cette énergie utilisée gaspillée dans des apparences et dans le suicide de nos jeunes en mal de vivre et tentent pas tous les moyens de se déconnecter de la réalité.

Les hommes ne sont pas tous certes faits pour qu'on leur dicte les lois Bibliques ou Laiques voir Coraniques mais parfois ils doivent laisser de leur orgueil pour comprendre qu'autre chose les attend s'ils savent utiliser leur temps pour les autres.

Les forums internet ne fonctionnent-ils pas de la meme manière ? c'est à dire un moyen de partager des connaissances et souvent aider une personnes dans ses interrogations, dans sa vie professionnelle ou privée.

Je suis d'accord sur une chose, les dirigeants qu'ils soient religieux ou politiques tenteront toujours de vous manipuler mais Dieu jamais.

Bonne soirée à tous .
Chacun ses croyances nature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Mar 6 Nov 2012 - 22:34

Je trouve ton titre parfait Carmilla au contraire. thumright

Eternel, concernant ta réponse à Magn3tik, je me permet de te rappeler que c'est toi qui a dit que les hommes s'éloignaient de la parole de Dieu. Wink

Hors il semble bien que ce ne soit pas le cas.

Et encore j'ajouterais que si on ajoute à ça les déistes, dont je suis, le nombre de croyants explose. Mais en France, le souci avec la laïcité, qui est une bonne chose en soit, mais qui du coup stigmatise la religion (aucun système n'est parfait) du coup c'est presque mal venu chez nous de se dire croyant.

Aux états unis, c'est une normalité. En France c'est presque tabou. Du coup les jeunes aujourd'hui ont bien du mal a trouvé Dieu. Si je n'avais pas eu la capacité de parler avec les morts, je n'y croirais certainement pas non plus, étant née dans une famille athée.

Aujourd'hui les gens en général n'aiment pas entendre la vérité, voilà pourquoi ils s'ennervent assez rapidement, les hommes n'aiment pas qu'on leur dise comment ils doivent agir, mais nous connaissons les résultats.

C'est malheureusement trop vrai, en raison de l’ego et de l’orgueil des gens. Un exemple tout bête, sur le forum il y a un questionnaire ou il est demandé de cité (entre autre) trois de ses défauts et très peu de membres donnent leurs vrais défauts. Souvent ce sont des défauts limite qualités.

Je ne jette la pierre à personne, attention, j'ai moi même de l’orgueil, même si je travail dessus. sport Mais pour dire que ce questionnaire est représentatif de ce qu'on dit. Les gens n'avouent pas les mauvaises choses les concernant.


Concernant les prêtres pédophiles, si l'église était moins opaque sur le sujet ça passerais déjà mieux je pense. Mais pire, j'ai vu il y a peu un prêtre dire que le mariage gay aller conduire à la pédophilie, l'église elle même fait donc un amalgame.

Moi je dis, il faut déjà balayer devant sa porte avant de balayé devant celle des autres ....

Et puis combien de fois on a entendu que tel ou tel prêtre à été couvert par l'église pendant des années ??

Alors je dirais de faire déjà le ménage chez soi avant de vouloir le faire chez les autres.

Je ne parlerais même pas du message sur le préservatif qui est pour moi une totale aberration.


Les hommes ne sont pas tous certes faits pour qu'on leur dicte les lois Bibliques ou Laiques voir Coraniques mais parfois ils doivent laisser de leur orgueil pour comprendre qu'autre chose les attend s'ils savent utiliser leur temps pour les autres.

Ça n'est pas important que les gens ne croient pas encore en Dieu, ça viendra, dans la vie prochaine ou celle d’après, chacun avance à son rythme. Mais on ne peut pas demander l'impossible à ceux qui sont encore loin de Lui. C'est à nous de leur montré le chemin, je dis bien "leur montré" et non leur imposé.

Mais là, je pense que je prêche un convertit. Wink
Revenir en haut Aller en bas
eternel31
Farfadet des Marais
Farfadet des Marais
avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 43
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 27/08/2011

MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Mer 7 Nov 2012 - 5:43

Tinker a écrit:
Je trouve ton titre parfait Carmilla au contraire. thumright

Eternel, concernant ta réponse à Magn3tik, je me permet de te rappeler que c'est toi qui a dit que les hommes s'éloignaient de la parole de Dieu. Wink

Hors il semble bien que ce ne soit pas le cas.

Et encore j'ajouterais que si on ajoute à ça les déistes, dont je suis, le nombre de croyants explose. Mais en France, le souci avec la laïcité, qui est une bonne chose en soit, mais qui du coup stigmatise la religion (aucun système n'est parfait) du coup c'est presque mal venu chez nous de se dire croyant.

Aux états unis, c'est une normalité. En France c'est presque tabou. Du coup les jeunes aujourd'hui ont bien du mal a trouvé Dieu. Si je n'avais pas eu la capacité de parler avec les morts, je n'y croirais certainement pas non plus, étant née dans une famille athée.

Aujourd'hui les gens en général n'aiment pas entendre la vérité, voilà pourquoi ils s'ennervent assez rapidement, les hommes n'aiment pas qu'on leur dise comment ils doivent agir, mais nous connaissons les résultats.

C'est malheureusement trop vrai, en raison de l’ego et de l’orgueil des gens. Un exemple tout bête, sur le forum il y a un questionnaire ou il est demandé de cité (entre autre) trois de ses défauts et très peu de membres donnent leurs vrais défauts. Souvent ce sont des défauts limite qualités.

Je ne jette la pierre à personne, attention, j'ai moi même de l’orgueil, même si je travail dessus. sport Mais pour dire que ce questionnaire est représentatif de ce qu'on dit. Les gens n'avouent pas les mauvaises choses les concernant.


Concernant les prêtres pédophiles, si l'église était moins opaque sur le sujet ça passerais déjà mieux je pense. Mais pire, j'ai vu il y a peu un prêtre dire que le mariage gay aller conduire à la pédophilie, l'église elle même fait donc un amalgame.

Moi je dis, il faut déjà balayer devant sa porte avant de balayé devant celle des autres ....

Et puis combien de fois on a entendu que tel ou tel prêtre à été couvert par l'église pendant des années ??

Alors je dirais de faire déjà le ménage chez soi avant de vouloir le faire chez les autres.

Je ne parlerais même pas du message sur le préservatif qui est pour moi une totale aberration.


Les hommes ne sont pas tous certes faits pour qu'on leur dicte les lois Bibliques ou Laiques voir Coraniques mais parfois ils doivent laisser de leur orgueil pour comprendre qu'autre chose les attend s'ils savent utiliser leur temps pour les autres.

Ça n'est pas important que les gens ne croient pas encore en Dieu, ça viendra, dans la vie prochaine ou celle d’après, chacun avance à son rythme. Mais on ne peut pas demander l'impossible à ceux qui sont encore loin de Lui. C'est à nous de leur montré le chemin, je dis bien "leur montré" et non leur imposé.

Mais là, je pense que je prêche un convertit. Wink


Pour l'histoire du préservatif à mon simple avis bien que cela protège des MST cela a aussi banalisé le rapport sexuel sachant que cela non seulement évite d'atrapper des maladies sexuellement transmissibles mais aussi évite la femme de tomber enceinte...les rapports sont donc moins réfléchis et la femme est beaucoup moins respectée. Je suis d'avis du Vativan contre les préservatifs. ET surtout la question serait:
Est-ce qu'un retour à une société plus dure ne serait pas une bonne chose ? pour moi oui, je le fais déjà avec mes enfants .
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Mer 7 Nov 2012 - 8:27

Magn3tik tu as très bien résumé ce que je pense merci à toi Wink je trouve généralement pas trop les mots pour ce genre de cas .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Mer 7 Nov 2012 - 10:35

Je ne vois pas pourquoi on devrait interdire le préservatif, certaines personnes ne sont pas prêtes pour avoir des enfants (et c'est un des moyens les plus sûr contre les ISTs !)
Et ceux qui sont contre le préservatifs, ils ne l’achètent pas, tout simplement, c'est égoïste pour ceux qui en ont besoin Wink

C'est pareil pour l'avortement, je suis pour. Ceux qui sont contre, et bien ils n'avortent pas, pourquoi en priver les autres ? (D'ailleurs, j'ai trouvé inacceptable les paroles d'une élu au sénat républicain, qui disait que les femmes victimes d'un vrai viol ne tombent pas enceinte, donc l'avortement doit être aboli car si la femme tombe enceinte, c'est Dieu qui l'a voulu. Comment peut-on tenir des propos pareils ?)

Pareil pour le mariage gay, et l'adoption des couples homosexuel, l'église devrait les laissés faire leurs vies comme ces gens l'entendent et fermer les yeux ! Ce sont des Hommes, des créations de Dieu, pas des aliens ! Après tout, le message principal de Dieu n'est pas d'être tolérant envers les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Mer 7 Nov 2012 - 10:44

Citation :
Les rapports sont donc moins réfléchis et la femme est beaucoup moins respectée

Le sexe est banalisé, oui; mais je ne voit pas en quoi c'est dégradant pour les femmes si c'est entre personnes matures et consentantes.

De plus le préservatif a l'avantage de protéger des MST comme tu l'as dit, mais aussi de faire participer les hommes à la contraception (sinon les femmes en auraient toutes la responsabilité).

Mais je ne suis pas étonnée qu'une Eglise qui n'a que peu de respect pour les femmes promeuve cela : après tout les femmes ont interdiction de prêtrise, ça prouve bien le machisme des règlements.

Aussi je rejoins les avis de Alkeys et Tinker : le problème de l'Eglise je pense c'est que sur certains points elle a une morale très "vieux style", qui dans certains cas est juste de l'intolérance crasse (contre le mariage pour tou-te-s), qu'elle prétend par-dessus le marché imposer à tout le monde!
Bien sûr tout les croyants ne sont pas comme cela (ouf! ^^') mais les dirigeants ont tendance à vouloir promouvoir leurs croyances de manières peu respectueuse de celles des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Mer 7 Nov 2012 - 17:04

Tout est dit par les filles.

Alkeys, tu as tout à fait raison, la tolérance devrais être exemplaire chez les dirigeants de l'église, hors elle nous prouve qu'elle en est loin.

Trop sure d'avoir LA vérité.

Pourtant si il n'y avait qu'une seule vérité, Dieu ne nous aurais pas donné plusieurs religions.

Oui dans l'absolu, un homme, une femme, vierges au mariage, qui passent leur vie ensemble, ne se trompent pas ..... Et ils vécurent heureux, et bla bla bla. Mais ça, c'est dans les contes de fées et ce n'est pas la réalité.

Mais l'église refuse d'en tenir compte. Du coup elle culpabilise les gens et les met sous la coupe de la punition divine. Ce qui pour moi est une aberration. Dieu est amour, Dieu n'est pas punitif.

Tu es gay, tu es coupable, hop, personne ne cherche à savoir ce que sa signifie, pourquoi Dieu à faits ces différences ..... Elle est où la tolérance, l'acceptation de l'autre dans ses différences ?

Carmilla, exactement l'église as le tort de ne pas évolué et de rester figé. Et même si certains préceptes sont encore pleins de bons sens aujourd'hui, certains sont devenus obsolètes et devrais évolués comme l'humanité à évoluée.

Eternel, je suis peiné de voir qu'ici tu es bien seul contre tous et surtout comprend que ce ne sont aucunement des critiques à ton encontre, je vois au fil des posts ta grande tolérance et ton amour du prochain.

J'ai un profond respect pour les croyants, honnêtes et sincères dans leur foi. La dessus aucun souci.




Revenir en haut Aller en bas
eternel31
Farfadet des Marais
Farfadet des Marais
avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 43
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 27/08/2011

MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Mer 7 Nov 2012 - 18:00

-Alkeys tu es pour l'avortement, c'est un avis parmi tant d'autres. Connais-tu en milieu hospitalier ce que peut souffrir une femme qui avorte ? Savez-vous au bout de combien de temps un embryon possède une Ame ?
Un embryon est considéré comme tel jusqu'à ses soixante premiers jours. Au bout du quarantième jour celui-ci est doté d'une Ame, cela est identique selon si vous etes Chrétien ou Musulman. Donc les avortements supérieurs à cette date sont des meurtres. Hélas une femme qui avorte garde des séquelles à vie, demandez donc autour de vous...
Pour la banalisation du mariage et qui plus est Gay c'est tout à fait dommage, sachant qua'aujourd'hui en France 75% des couples mariés divorcent avant 5 ans de mariage. Cela fait réfléchir ! Le mieux dans ces cas là est de ne pas se marier du tout.
Sans compter les enfants laissés sur le carreau, pas évident de vivre pleinement un amour maternel et paternel lorsque très tot ils vivent le divorce. etc...
Par automatisme le fait de donner plus de liberté à l'homme en légalisant tout nous allons droit au mur.


-carmilla: l'Eglise n'a pas toujours respecté les femmes ni les hommes d'ailleurs mais il ne faut pas généraliser, se sont des choses d'un autre age, bruler un infidèle cela existait dans TOUTES les religions et cultures médiévales ou presque.
Tu peux etre certain que le mariage homo à l'église ne se fera jamais Car il est non biblique, d'ailleurs personne ne vous oblige à devenir Chrétien.
La pretrise n'est pas pour les femmes en effet, mais elles peuvent se consacrer à Dieu dans des oeuvres charitables ou devenir soeurs etc...
Voici les 3 raisons pour les quelles les Catholiques ne veulent pas de pretres-femmes:
1 Dans la doctrine catholique, est que le prêtre est un sacrificateur qui agit in persona Christi : « tenant le rôle du Christ, au point d’être son image même ». Il ne saurait donc être incarné par une femme.
2 Très souvent les opposants à l'ordination des femmes évoquent la tradition, la constance de ce fait pendant des millénaires de chrétienté...
3 -Dans la même veine, plus appuyé sur la Bible donc un peu moins ritualiste, est le célèbre début du onzième chapitre de l'Epitre aux Romains, où Paul parle de la nécessité pour les femmes de se voiler pendant les temps de prière, par décence.Les hommes n'en auraient pas besoin, ayant été créés à l'image de Dieu et la femme ne lui ayant été qu'adjointe par la suite. " L’homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu’il est l’image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l’homme.
En effet, l’homme n’a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l’homme;
et l’homme n’a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l’homme" (1 Cor 11-7/9)...

Personnellement je suis pour l'ordination des femmes comme dans certains courants évangéliques possédant des femmes pasteur. J'espère qu'un jour l'Eglise changera d'avis.

- Tinker Des hommes et des femmes qui se marient et ne se trompent jamais j'en connais et il y en a bien plus qu'on ne le croit. Mais dans notre société actuelle telle que vous la désirez c'est à dire: mariage pour les homos, oui à l'avortement, oui au préservatif et à sa banalisation , il ne faut pas se plaindre losque les couples se trompent tout le long de leur vie.
C'est vraiment dommage, les souffrances inutiles de couples détruits et l'argent allant nourir les avocats...
A bientot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Mer 7 Nov 2012 - 18:10

Citation :
Alkeys tu es pour l'avortement, c'est un avis parmi tant d'autres. Connais-tu en milieu hospitalier ce que peut souffrir une femme qui avorte ? Savez-vous au bout de combien de temps un embryon possède une Ame ?

Citation :
Hélas une femme qui avorte garde des séquelles à vie, demandez donc autour de vous...

L'embryon possède peut-être une âme, comme tu dis, mais il n'est pas viable, donc ça n'est pas du meurtre vu qu'il n'est pas vivant.
La femme qui avorte l'a fait en pleine possession de ses moyens, elle a bien réfléchi et est prête à assumer les conséquences.

Citation :
Pour la banalisation du mariage et qui plus est Gay c'est tout à fait dommage, sachant qua'aujourd'hui en France 75% des couples mariés divorcent avant 5 ans de mariage. Cela fait réfléchir ! Le mieux dans ces cas là est de ne pas se marier du tout.

Et les 25% qui restent ? Ils n'auraient pas le droit de se marier sous prétexte que 75% des couples divorcent ? Et aucun rapport avec l'autorisation du mariage gay qui se fera j’espère bien !
Revenir en haut Aller en bas
eternel31
Farfadet des Marais
Farfadet des Marais
avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 43
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 27/08/2011

MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Mer 7 Nov 2012 - 19:14

Alkeys a écrit:
Citation :
Alkeys tu es pour l'avortement, c'est un avis parmi tant d'autres. Connais-tu en milieu hospitalier ce que peut souffrir une femme qui avorte ? Savez-vous au bout de combien de temps un embryon possède une Ame ?

Citation :
Hélas une femme qui avorte garde des séquelles à vie, demandez donc autour de vous...

L'embryon possède peut-être une âme, comme tu dis, mais il n'est pas viable, donc ça n'est pas du meurtre vu qu'il n'est pas vivant.
La femme qui avorte l'a fait en pleine possession de ses moyens, elle a bien réfléchi et est prête à assumer les conséquences.

Citation :
Pour la banalisation du mariage et qui plus est Gay c'est tout à fait dommage, sachant qua'aujourd'hui en France 75% des couples mariés divorcent avant 5 ans de mariage. Cela fait réfléchir ! Le mieux dans ces cas là est de ne pas se marier du tout.

Et les 25% qui restent ? Ils n'auraient pas le droit de se marier sous prétexte que 75% des couples divorcent ? Et aucun rapport avec l'autorisation du mariage gay qui se fera j’espère bien !



Le mariage Gay finira bien par se faire bien evidemment mais jamais à l'église, nous parlons de mariage à la mairie.
La femme qui avorte dis tu est entièrement en possession de ses moyens, pas toujours, parfois elle le fait à cause de la pression de son mari, et oui les hommes et leur courage légendaire ...peut-etre n'as-tu pas encore connu cela ? j'espère que tu ne le connaitras jamais.
Un embryon n'est pas vivant dis-tu ? ah bon, je te propose de poser cette question à n'importe quel Gynecologue, tu verras sa réponse.Salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Mer 7 Nov 2012 - 19:27

L'embryon est viable à l'intérieur du corps de la mère, si elle accouche, il ne peut pas survivre à se stade, donc il n'est pas viable.

Et plutôt que de penser aux femmes qui avortent sous la contrainte, peut-être faudrait-il penser aux femmes à qui ça a empêché une adolescence trop courte en devenant maman, à celles qui n'étaient pas prêtes pour devenir maman et qui n'auraient pas assumé. Bien sûr que ce n'est pas anodin, mais il faudrait penser aux cas où ça se fini bien. Wink
Bien à toi.
Revenir en haut Aller en bas
eternel31
Farfadet des Marais
Farfadet des Marais
avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 43
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 27/08/2011

MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Jeu 8 Nov 2012 - 5:27

Alkeys a écrit:
L'embryon est viable à l'intérieur du corps de la mère, si elle accouche, il ne peut pas survivre à se stade, donc il n'est pas viable.

Et plutôt que de penser aux femmes qui avortent sous la contrainte, peut-être faudrait-il penser aux femmes à qui ça a empêché une adolescence trop courte en devenant maman, à celles qui n'étaient pas prêtes pour devenir maman et qui n'auraient pas assumé. Bien sûr que ce n'est pas anodin, mais il faudrait penser aux cas où ça se fini bien. Wink
Bien à toi.




Pour la définition de l'embryon tout dépend de ta conception de la vie. De point de vue ethique, religieuse ou biologique .Certains y mettent aussi la notion de conscience donc tu auras differents avis.
Pour un croyant la vie commence quand toute l'information venant du père par l'intermédiaire du spermatozoïde rencontre l'ovule de la mère, car à ce moment là déjà, toutes les caractéristiques de l'individu sont déterminées.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Jeu 8 Nov 2012 - 9:23

C'est bien beau de parler d'âme chez l'embryon mais vu le monde actuel il vaut mieux parfois ne pas venir au monde que de creuver de faim comme en Afrique, être balancé dans une poubelle parce que les parents ne veulent pas de cet enfant ect ect...

Je n'aime pas l'avortement mais de nos jours c'est parfois la meilleure option, il y a déjà assez de malheureux dans notre monde pour en ajouter d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Jeu 8 Nov 2012 - 10:20

Les femmes sont automatiquement ou souvent malheureuses après un avortement?
Mmh, par forcément : http://www.prochoice.org/fr/donnees/effets.html

Et puis sans parler des cas difficiles (mères adolescentes par exemple), il ne faudrait pas oublier que toutes les femmes ne désirent pas un enfant.
Avec les discours traditionalistes à la mode, on dirait que toutes les femmes veulent des enfants, et qu'il faut des situations improbables pour avorter.

Après pour l'âme, on ne peut pas savoir sûrement, et je peux comprendre ton point de vue eternel, mais personnellement je ne suis pas pour "la vie à tout prix", je pense qu'il vaut mieux ne pas vivre que de naître pour souffrir.
Une vidéo qui résume bien mon avis : http://www.youtube.com/watch?v=1h2RU-EzG9E&feature=relmfu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Jeu 8 Nov 2012 - 11:22

Savez-vous au bout de combien de temps un embryon possède une Ame ?

A partir de trois mois d'après mes guides. Mais à la limite je dirais presque que peu importe, l'embryon est vivant, donc on élimine du sacré, la vie ....

A la base je suis ni pour ni contre l'avortement, je trouve que c'est au cas par cas, OUI pour des ados, OUI pour un viol, mais NON à la grosse ù§µ$%, qui a pas fait attention alors que de nos jours les moyens contraceptifs sont nombreux et fiables.

Un oublie de pilule ? Y'a la pilule du lendemain .... Bref avec un peu de sérieux on peut évité de supprimé une vie, âme ou pas âme.

Comme le truc affligeant aussi, en Espagne l'avortement est pratiqué jusqu'à 5 mois de grossesse !!!! Une boucherie ....

Je ne suis pour que dans des cas extrêmes, mais c'est quand même désolant.

aujourd'hui en France 75% des couples mariés divorcent avant 5 ans de mariage. Cela fait réfléchir ! Le mieux dans ces cas là est de ne pas se marier du tout.

Parce que les couples hétéros tiennent pas la route on dois privé les gays du mariage ?? Oo C'est pas d'une grande logique ton histoire la.

MAIS QUI SOMMES NOUS POUR JUGER DE L'AMOUR ??

Dieu est venu vous dire qu'il était contre l'amour entre personnes du même sexe ? Il m'a rien dis la dessus à moi, alors j'aime mon prochain, gay ou hétéro, ça ne fait pas la valeur d'un homme. Et c'est pas l'église avec les saloperies qu'elle à faites de tout temps qui va venir me dire qui est digne d'être aimé.

La femme la gloire de qui ? De l'homme ? Mais c'est à mourir de rire, la vache les mecs avaient un ego démesuré ceux qui ont écrit ça. Si c'est pas un précepte tout masculin et bien de chez nous ça. Ils font de Dieu un être méprisable qui enseigne que l'homme vaut plus que la femme, et ce Dieu n'est pas MON Dieu, ça c'est certain.

Mon Dieu ne fait pas de différence entre l'homme et la femme, mon Dieu n'a pas de sexe et ne nous accorde pas plus ou moins d'importance selon notre sexe.

Dieu est la perfection, Dieu est notre créateur et quel parent ferais une différence entre ses enfants filles ou garçons ?

L'église met ses fidèle sous la coupe d'un Dieu qui fait des différences entre ses enfants, qui condamne l'autre dans ses différences, qui fait de la sexualité une chose honteuse, qui inculque la peur de la punition divine pour ceux qui ne sont pas dans le droit chemin ..... TROP, c'est TROP !!

N'ayez pas peur de Dieu, car il sait que vous avancez vers lui, même si vous mettez du temps, même si vous ne croyez pas encore en lui, ou avez trop de doutes ... Même si vous avez mal fait XXXXXX fois !!!

Laissez les gens faire leur chemin à leur rythme, se trompé pour mieux apprendre de leurs erreurs au lieu de vouloir imposés des idées qui sont intolérantes et arriérés.

L'église empêche le libre arbitre. L'église se prend pour Dieu. Ses dirigeants pour des rois.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Jeu 8 Nov 2012 - 13:27

Poil au doigt !

Je te suis tout à fait sauf pour l'avortement, après il y a le problème de l'enfant non désiré qui subit toute son enfance et est flingué à vie...

Bref un sujet très épineux comme la couronne de l'acrobate !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Jeu 8 Nov 2012 - 13:40

rire2 C'te fou le Magn3tik.

* prête un rasoir à Magn3tik pour les poils de ses doigts* fgsd sport


Je te suis tout à fait sauf pour l'avortement, après il y a le problème de l'enfant non désiré qui subit toute son enfance et est flingué à vie...

Tu sait, ça ou n'importe quel autre obstacle à surmonté ...

Mais c'est clair que le sujet est épineux, car il n'y a pas de bonne solution, dans le sens ou interdire l'avortement serais terrible pour les cas de viols et les pratiqués est fort malheureux.
Revenir en haut Aller en bas
eternel31
Farfadet des Marais
Farfadet des Marais
avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 43
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 27/08/2011

MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Jeu 8 Nov 2012 - 17:46

Chacun est libre d'etre contre ou pour l'avortement. Saviez-vous que vous représentez une minorité ?
Toutes les religions condamnent cet acte et je euis du meme avis.
Pensez aux couples malheureux qui n'arrivent pas à avoir d'enfants...c'est très triste pour eux.
Regardez lors du dernier déplacement des JMJ de madrid, 1,5 millions de jeunes étaient rassemblés, tous Chrétiens, donc contre l'avortement.Voici un des sites :

http://louerchezsoi.wordpress.com/2011/08/21/madrid-jmj-2011-kto-tv-1-000-000-de-personnes/

Je trouve que les jeunes sont bien plus heureux lorsqu'ils mettent un sens à leur vie et des limites. Certes les jeunes ne sont pas tous des dépravés mais lorsque je regarde autour de moi je vois des choses bien pires qu'à mon époque en particulier avec la drogue, argent facile et filles de joie etc...

Il est évident qu'une femme violée doit avoir le droit à l'avortement, bien évidemment ! mais que dire des milliers de femmes qui se font avorter par ce qu'elles ne veulent pas de responsabilité et surtout sans compter (qui pour moi est le plus important) la destruction de cette vie.

Mais chacun selon ses croyances détermine si oui ou non nous devons garder un enfant ou pas.
Nous disposons de choix, les miens sont faits !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Ven 9 Nov 2012 - 13:53

Nos avis divergent on peut en discuter pendant des heures, pour ma part mon avis est fait également.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Ven 9 Nov 2012 - 15:37

Idem et peut m'importe de faire partie d'une minorité, c'est vraiment pas une preuve que la majorité a raison.

Pensez aux couples malheureux qui n'arrivent pas à avoir d'enfants

Pense à la gosse de 14 ans qui s'est fait violé et qui va devoir vivre en regardant grandir le fruit du viol !!!!!

Comme j'ai dit, je suis contre dans l'absolut, mais pour dans certains cas.

Mais j'adore l'église qui est contre l'avortement et qui à fait des guerres et brûlés des femmes pour sorcellerie.

La, ça les dérangeaient pas de supprimé des vies ....
Revenir en haut Aller en bas
eternel31
Farfadet des Marais
Farfadet des Marais
avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 43
Localisation : Pyrénées
Date d'inscription : 27/08/2011

MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   Ven 9 Nov 2012 - 17:28

Tinker a écrit:
Idem et peut m'importe de faire partie d'une minorité, c'est vraiment pas une preuve que la majorité a raison.

Pensez aux couples malheureux qui n'arrivent pas à avoir d'enfants

Pense à la gosse de 14 ans qui s'est fait violé et qui va devoir vivre en regardant grandir le fruit du viol !!!!!

Comme j'ai dit, je suis contre dans l'absolut, mais pour dans certains cas.

Mais j'adore l'église qui est contre l'avortement et qui à fait des guerres et brûlés des femmes pour sorcellerie.

La, ça les dérangeaient pas de supprimé des vies ....



Comme je disais plus haut, les faits perpétrés par l'Eglise dans le passé sont abominables mais c'est qui se passait dans toutes les religions sur toute la planète, se sont les moeurs d'époque ! c'était cela ou bien se faire annihiler par des sectes ou des ennemis extérieurs.
Mais on ne compte jamais les pretres morts (des centaines de milliers) qui sont morts la croix à la main par ce qu'ils ont voulu porter la parole de Dieu hors de leurs frontières (cf en Europe du Nord, Amérique Nord et Sud etc...). L'Eglise a apporté dans tous ces pays Paiens une éducation ( apprentissage lecture...) digne de ce nom, la médecine, la formation, l'égalité pour tous etc...
Oui à l'avortement pour les femmes qui ne l'ont pas voulu, (viols) mais non à sa banalisation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Bible, Dieu et le Mal   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Bible, Dieu et le Mal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La Bible, Dieu et le Mal
» Dieu de la bible, Dieu de punition ?
» JE VEUX VOIR DIEU.ORG
» Dieu est-il faible?
» SELON DIEU, POURQUOI L'HOMME REFUSE JÉSUS POUR AVOIR LA VIE?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Paranormal :: Paranormal :: Nos Croyances et la Religion-
Sauter vers: