AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  





Partagez | 
 

 Graal et Excalibur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feanor
Invité



MessageSujet: Graal et Excalibur   Sam 25 Fév 2006 - 3:35

gfdj




J'ai commencé il y a quelques jours cette première et grande oeuvre de la langue française. Voici ce qu'on y dit sur l'origine de ces deux reliques légendaires:

Tout le monde doit bien savoir, après de nombreux films sur le sujet, que le Graal que les Chevaliers de la Table Ronde recherchaient afin d'obtenir l'immortalité était en fait la coupe dans laquelle Jésus but le vin lors de la Dernière Cène. Cependant, contrairement à ce qui est illustré dans Les Aventuriers de l'Arche Perdue, il ne s'agit pas d'une pauvre coupe de charpentier, mais d'une superbe coupe en émeraude.

Cette coupe aurait d'abord appartenu à Simon le Lépreux, chez qui on raconte que le Christ aurait vécu la Dernière Cène. Il la tailla dans une émeraude qui venait, croyez-le ou nom, du front de Lucifer du temps qu'il était archange et qui se serait détachée de celui-ci après sa rébellion, la pureté de l'émeraude brûlant le seigneur des enfers qui était né. Adam le premier homme la trouva et la transmis à tous ses descendant jusqu'à ce qu'elle parvienne à Simon qui la tailla.

Cette coupe fut, selon l'auteur, volée par Judas lors de sa trahison et donnée à Ponce Pilate en gage de bonne foi.

Or, il se trouve que Pilate avait un serviteur juif nommé Joseph d'Arimathie. Un jour, le maître lui demanda ce qu'il désirait en récompense de ses années de loyauté. Il répondit qu'il désirait détacher le corps de Jésus de Nazareth de la croix et l'emporter dans un tombeau qu'il avait creusé. Le maître lui permit, mais les gardes de la croix l'en empêchèrent. Retournant chez Pilate et s'expliquant, le gouverneur lui remit à la place la coupe d'émeraude qui allait être appelée Graal.

Après l'avoir reçu, Joseph s'en alla secrètement avec un ami détacher le corps de la croix. Les gardes finirent par le capturer et l'enfermèrent, dans une tour très épaisse construite à l'intérieur de la maison d'un homme riche.

Pendant son agonie, l'éblouissante vision de Jésus lui apparut, et lui remit la coupe qu'il avait reçu. Il promit que tous ceux qui auraient la chance de voir cette coupe seraient délivrés de leurs angoisses, guéris de toutes leurs maladies, rassassiés de leur faim et de leur soif. Il lui donna la mission, dont je ne décrirai pas l'accomplissement, de l'apporter en un lieu nommé Avalon et là, de former une table ronde composée de gens ayant la charge de veiller sur cette coupe. Là, une place doit rester vide, pour y être occupée par un homme de lumière digne et pur qui viendra effacer la perversité de Judas. Cet homme s'appelera Galaad, le fils de Lancelot, le chevalier sans peur et sans reproches.



Excalibur, la légendaire épée dans l'enclume descend, elle, du roi Salomon. Il aurait construit une nef pour la transporter, l'aurait orné de pierreries et de runes lui conférant des pouvoirs magiques ainsi que de renges de chanvre.


Licorne

Il faut bien noter qu'aucune de ces légendes n'est biblique et que je ne fais que relater les mots d'une oeuvre qui m'intéréssait et sur laquelle je n'ai pas de point de vue strictement établi, pas plus qu'à quel niveau elle est pure ou blasphématrice, n'ayant pas fait d'études en théologie ni en mythologie d'ailleurs confus
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine
Auror
Auror
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2936
Age : 31
Localisation : Dans mes livres, au pays imaginaire
Emploi : Enseignante
Date d'inscription : 14/01/2005

MessageSujet: Re: Graal et Excalibur   Lun 6 Mar 2006 - 3:14

J'adore lorsqu'on parle d'histoire qui concerne le Saint Graal ou bien excalibur. Merci pour les infos! action1

_________________
Mélusine

Tu reçois entre tes mains un cadeau, un cadeau que tu ne déballeras peut-être jamais, mais si tu le fais, tu découvriras une force inexplicable t'envahir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Graal et Excalibur   Mer 17 Mai 2006 - 14:47

C'est bizarre j'ai trouvé un "début" à cette histoire, avant que Jésus l'ait :

Lorsque Eve s'éveilla au jardin d'Eden, elle vit Adam étendu près d'elle, encore endormi.
La plaie de la poitrine du premier homme saignait encore : Dieu en avait tiré la côte dont était issue sa compagne.

Eve confectionna une coupe avec une poignée de glaise du jardin d'Eden, la même que Dieu avait utilisée pour façonner Adam.
Eve recueillit le sang d'Adam dans cette coupe. La glaise but le sang et la blessure se ferma.

Cette coupe est celle du Graal.
Elle est toujours associée avec le sang et la plaie, douleur du monde dont elle est le remède.

Eve l'utilisa tous les jours et l'emporta lorsqu'ils quittèrent le jardin d'Eden.
La Coupe se brisa en sept morceaux qui furent dispersés sur la terre.

Au cours des âges, les morceaux se ressoudèrent et la Coupe servit de nouveau.

Jésus l'avait, il s'en servit aux noces de Cana, pour changer l'eau en vin, ainsi qu'à son dernier repas avec ses disciples.

C'est dans cette même Coupe que Joseph d'Arimathie recueillit le sang de Jésus blessé d'un coup de lance pendant son agonie.

(source : http://www.bretagnenet.com/strobinet/barzaz/graal2.htm)

allez sur le site et lisez la suite, c'est passionnant, tout comme toute légende digne de ce nom !
Revenir en haut Aller en bas
Feanor
Invité



MessageSujet: Re: Graal et Excalibur   Mer 17 Mai 2006 - 17:12

Ça ne correspond pas du tout au début de ma version celà...

Si on arrive à trouver un lien...

Je cite Hansi Kursch: So many centuries, so many go-ods, we were pris'ners of our own fantasies

Tellement de bouquins, tellement de versions de l'histoire...

Tout ce que je sais c'est que le Graal est tentant et donne l'impression de la brise d'été la plus fraîche et la plus pure nature
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Graal et Excalibur   Jeu 18 Mai 2006 - 18:49

je ne comprend pas trop l'anglais mais bon.. et pour moi l'essentiel dans cette histoire c'est que Jésus l'a utilisée, et qu'elle guérit de toutes les blessures.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Graal et Excalibur   Sam 20 Déc 2008 - 15:55

Celon des textes de légendes, Excalibur et l'épée dans le roc seraient deux épée différentes.

L'épée dans le roc était une preuve de celui qui allait être le roi. Le Roi Arthur n'a eu Excalibur qu'après son combat contre Périnor. D'après moi, ça pourrait être très possible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Graal et Excalibur   Mer 5 Jan 2011 - 19:10

Bonjour,
J'ai une info qui pourrait changer la vision que vous avez de la légende de Merlin, du Saint Graal et du Roi Arthur.
Comme vous le savez, selon la légende, Merlin aurait caché le Saint Graal dans la forêt de Brocéliande, appelée aujourd'hui forêt de Paimpont, lui-même serait enfermé dans une prison fait d'air quelque part dans la forêt par la fée Morgane je crois.
Cette légende a été mise par écrit par de Troye, à l'époque du christianisme...
Hors comme beaucoup de légendes, celle-ci a été adaptée afin de correspondre à l'époque présente.
Dans la réalité, Merlin, Arthur... ont existé bien avant l'apparition de Jésus-Christ selon certains sources, tout ça date de l'époque Celte, donc bien avant l'apparition de ce soit-disant Jésus.
Les Celtes étaient des païens, qui avaient une croyance polythéiste ^^
Donc sans vouloir vous vexer, vous avez tout faux sur l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Graal et Excalibur   Mer 6 Juin 2012 - 20:20

Le Graal a été rajouté dans la version de Chrétien de Troyes au XII eme siècle pour donner une dimension christique et initiatique à la légende arthurienne. Elle correspond aussi à un idéal de chevalerie chrétienne.
Il n'y a pas du tout cette dimension là dans la version originale qui est celtique donc païenne.
Quoique le personnage de Peredur (Perceval) subit une initiation un peu équivalente à celle des druides mais il réussit les épreuves ( alors que Perceval -l'Elu - va échouer en ne posant pas la question lors de la procession du Graal)

Le Graal rappelle - avec une dimension christianisée- le chaudron d'immortalité ou de connaissance très présent dans la mythologie celte.

On le voit très bien gravé sur le chaudron de Gundestrup découvert au Danemark:



Ici nous avons la représentation d'un dieu , le Dagda certainement (sorte de dieu - druide ambivalent qui peut donner la mort ou la vie selon de quel côté il frappe avec sa massue) qui plonge des guerriers morts dans le chaudron afin de les ressusciter. Le Dagda est d'ailleurs souvent représenté avec un chaudron d'abondance, une massue et une roue qui fait de lui un dieu prospère , puissant et cosmique.

Le chaudron de connaissance se retrouve dans la légende de Cerridwen ( ou Keridwen). Pour compenser la laideur de son fils Afagddu, elle va concocter une potion de sagesse appelée " grael" ( le futur graal?) . Mais c'est Gwion Bach , chargé de surveiller le feu , qui va en bénéficier en recevant 3 gouttes de cette potion. Il aura " la connaissance et le don de prophétie" et après de nombreuses transformations, se réincarnera sous le nom du poète Taliesin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Graal et Excalibur   Jeu 7 Juin 2012 - 9:43

Merci Dark Morgana pour ce partage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Graal et Excalibur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Graal et Excalibur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Graal et Excalibur
» comment exploiter le film sacré graal visionné dans le cadre de collège au cinéma?
» Le cycle Arthurien et la quete du Graal
» quels films en 6e 5e ?
» [5ème] Excalibur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Paranormal :: Paranormal :: Contes et Légendes-
Sauter vers: